tatanka
Apôtre de la justice

Minotaure
Féminicide
le 04/09/2019 15:09
Salut nouveau sujet tendance sur les réseaux sociaux.

Le féminicide (ou fémicide, gynécide, gynocide) est par définition le meurtre d'une ou de plusieurs femmes ou filles en raison de leur condition féminine.

Dernièrement des articles se multiplient sur les médias et les réseaux sociaux de ce genre:

Une femme de 92 ans tuée par les coups de son mari, 101e féminicide conjugal de 2019

...Quel rapport avec un féminicide? Ou alors les féministes élargissent la signification de "condition féminine", être marié à un homme serait une condition féminine?

Loin de moins l'idée de minimiser un meurtre, cependant c'est déjà un meurtre, donc le qualifier de "féminicide" ça rajoute quoi? Un impacte politique? Ou on va ajouter des circonstances aggravantes?

Perso je pense qu'il s'agit de pleurniche féministe qui sont capable d'utiliser la souffrance des autres pour obtenir des avantages politiques et sociales. Comme si les femmes étaient pas suffisamment avantagé.

Bien sur ce que dit pas le terme "féminicide" c'est que c'est un homme qui tue une femme, si une femme en tue une autre je suppose que les féministes n’appellerons pas ça un féminicide (sauf si commandité par un homme bien sur).

Admettons que cette "stratégie" soit bienveillante, qu'est ce que ça implique de faire passer un tel message en ciblant les hommes? Ceux qui cognent pas leur femme ne vont pas "moins" les cogner, et ceux qui les cognent déjà je suis prêt à parier qu'ils s'en cognent des revendications féministes...

Donc en réalité on parle d'un désir de contrôler tout les hommes, sous prétexte d'une minorité de pourriture qui lève la main sur leur femme?

Se contrôle se manifeste déjà par la "culpabilisation", puis par la criminalisation de la violence uniquement masculine (la violence féminine serait légitime puisqu'elles seraient en position de légitime défense ?)

haut de page - Les forums de MV >> Général >> Discussion : page 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
ZeSword
Bruxelles, Belgique

AVATAR
Juste
le 04/09/2019 15:32
Vu le ton déjà du message initial, faudra pas venir "pleurnicher" comme tu dis si c'est phasé / locké pour propos haineux.
ml59110
le 04/09/2019 15:36
Citation :
Perso je pense qu'il s'agit de pleurniche féministe qui sont capable d'utiliser la souffrance des autres pour obtenir des avantages politiques et sociales. Comme si les femmes étaient pas suffisamment avantagé.


Ben non, les femmes ne sont pas avantagé dans la société. Je ne suis pas militant féministe, mais je crois bien que la preuve a largement était fournis que les femmes sont largement sous considéré. Elles gagnent moins, elles sont sous représenté dans plein de trucs, et on moins de facilités pour pleins de trucs.

Donc forcement, si un groupe humain est fortement désavantagé, si on veut re équilibrer les choses, il faut fournir des avantages à ce groupe, pour qu'il se rapproche de la moyenne. On a l’impression qu'on leur donne un avantage, mais c'est juste rattraper le retard.

Il faut bien avouer que ce retard de considération des femmes, remontent à des siècles, voire des milliers d’années. Alors certes, y'a eu des grandes avancées, mais on ne peut penser qu'on a rétablis un équilibre qui penche depuis des siècles en seulement quelques années.
Anonyme1
Protection contre les phaseurs, Traversée des *counters*

Légende
plop
le 04/09/2019 15:42
Rappels :
* La majorité des meurtriers de femmes sont des hommes ;
* La majorité des meurtriers d'hommes sont des hommes ;
Mais aussi :
* Les hommes tuent plus d'autres hommes qu'ils ne tuent de femmes ;
* Les femmes tuent plus d'hommes qu'elles ne tuent d'autres femmes.
Si on admet qu'il est préférable d'être ni un meurtrier, ni une victime de meurtre, alors les femmes devancent les hommes sur les deux tableaux sur ce sujet.

Par ailleurs, les meurtres de femmes sont très majoritairement commis par leur mari/partenaire. Et ces meurtres de femmes répondent le plus souvent à la définition de féminicide. (par exemple : si tu tues ta femme parce que tu la soupçonnes de t'avoir trompé ou parce qu'elle veut rompre, alors c'est un féminicide)

Les causes des meurtres d'hommes sont-ils liés à leur condition masculine ? je ne sais pas - sans doute moins. Mais qu'est ce que ça change ? Est-ce que pour une victime de meurtre il est préférable d'être tué pour une raison stupide plutôt qu'une autre raison stupide ?
tatanka
Apôtre de la justice

Minotaure
le 04/09/2019 16:04
Citation :
Vu le ton déjà du message initial, faudra pas venir "pleurnicher" comme tu dis si c'est phasé / locké pour propos haineux.


Oula, si je fais preuve de haine tu peux même me bannir, mais là j'avoue que je vois pas ce qui te fais penser ça. De l'agacement ça oui, j'en ais.

Citation :
Ben non, les femmes ne sont pas avantagé dans la société.

C'est basé sur ta perception? Parce qu'il est vrai que j'ai juste affirmé ce qui me parait évident. Les sociétés humaines sont à la base conçu pour protéger les "faibles", et donc leur accorder un statu privilégié puisqu'un "faible" dans la nature se fait juste défoncer, donc il s'agit d'un privilège qui leur est accorder d'être protéger par les "forts".

Alors oui on en est plus là, cependant il y a des tendances qui persistes, des genres de stéréotype qui vont favoriser les femmes en dépit des hommes. Y a quelques études qui se sont faite censurer sur le sujet, si j'en retrouve je les partagerais, mais bon vu que c'est un sujet hyper sensible et politisé à mort, la crédibilité s'en voit fortement touché.

Citation :
Il faut bien avouer que ce retard de considération des femmes


Je comprends pas ça, quand une femme est forte elle pleure pas sur sa condition, elle agit, et on a des tonnes d'exemple historique. C'est ce que je reproche actuellement, il y a une paresse chez les femmes qui font qu'elles préfèrent limiter les hommes pour mieux être en compétition avec. (Je parle pas de tout les domaines, les femmes nous sont supérieures dans certains domaine et inversement). Et quand il s'agit de corvée, elles pleurnichent que les hommes n'en font pas assez, par contre aucun ne va militer pour qu'ils y aient autant de femme éboueurs que d'hommes.

Citation :
Si on admet qu'il est préférable d'être ni un meurtrier, ni une victime de meurtre, alors les femmes devancent les hommes sur les deux tableaux sur ce sujet.


Tu oublies l'infanticide, à part si tu commence à différencier les enfants sur la base de leur sexe, ce qui n'a pas beaucoup de pertinence jusqu'à l'adolescence ils sont aussi fragile les uns que les autres.

Citation :
si tu tues ta femme parce que tu la soupçonnes de t'avoir trompé ou parce qu'elle veut rompre, alors c'est un féminicide


Quel rapport? C'est pas parce que c'est une femme que tu l'as tues, mais parce qu'elle pourrait te trahir et qu'il s'agit d'un être aimé (exacerbe la sensation de trahison). C'est la trahison le mobile. Dans le cas de la rupture, c'est aussi perçu comme une trahison, très souvent à tord, ce sont souvent des mecs avec des tendances de possessivité obsessionnelle.

Citation :
Les causes des meurtres d'hommes sont-ils liés à leur condition masculine ? je ne sais pas - sans doute moins. Mais qu'est ce que ça change ? Est-ce que pour une victime de meurtre il est préférable d'être tué pour une raison stupide plutôt qu'une autre raison stupide ?


Conclusion bien étrange, peut on l'appliquer au féminicide alors? (C'est justement la question que je pose en ouvrant ce sujet)
kricheck2001
Don t fear any darkness
Pégase
le 04/09/2019 16:08
Tatanka tu devrai arreter la coke serieux :x
tatanka
Apôtre de la justice

Minotaure
le 04/09/2019 16:19
Y a rien de pire que l'oppression consentie. Si c'est ta came c'est ton problème, mais vient pas me l'imposer merci.
ml59110
le 04/09/2019 16:21
Citation :
C'est basé sur ta perception?


Franchement, cherche un peu, va juste sur Wikipédia, y'a des articles ultra bien sourcé.

Je rappelle que je ne suis pas militant féministe, mais si tu veut débattre avec ce genre de militant, ne va pas sur ce terrain là. Tu va te faire littéralement défoncé, parce que des preuves documenté et très solide, y'en a à foison.
acwi
Bête, et méchant
le 04/09/2019 16:22
Citation :
Perso je pense qu'il s'agit de pleurniche féministe


Citation :
De l'agacement ça oui, j'en ais.
Anonyme1
Protection contre les phaseurs, Traversée des *counters*

Légende
plop
le 04/09/2019 16:26
Citation :
Quel rapport? C'est pas parce que c'est une femme que tu l'as tues, mais parce qu'elle pourrait te trahir et qu'il s'agit d'un être aimé (exacerbe la sensation de trahison). C'est la trahison le mobile. Dans le cas de la rupture, c'est aussi perçu comme une trahison, très souvent à tord, ce sont souvent des mecs avec des tendances de possessivité obsessionnelle.


Il y a une étape en plus dans l'analyse : la possessivité que tu évoque ou le rapport de contrôle/soumission, est lié au rôle que ces hommes attribuent à leur femme parce qu'elle est une femme.

Citation :
Conclusion bien étrange, peut on l'appliquer au féminicide alors? (C'est justement la question que je pose en ouvrant ce sujet)

Je ne comprend pas pourquoi le féminicide est ainsi mis en avant par la campagne médiatique actuelle - plutôt que les violences conjugales. C'est quasiment le même sujet puisque ce sont les violences conjugales qui donnent lieu à une grosse part des féminicides en occident.
Mais quand on parle de féminicide, il est légitime de regarder la situation des homicides en général. Et si on constate que les femmes ne sont pas plus à plaindre que les hommes sur le sujet des meurtres, alors pourquoi n'évoquer que le cas des femmes ?
Pourquoi une campagne contre le féminicide plutôt que contre les meurtres ? ou simplement une campagne contre les violences conjugales...
tatanka
Apôtre de la justice

Minotaure
le 04/09/2019 16:28
Citation :
Tu va te faire littéralement défoncé, parce que des preuves documenté et très solide, y'en a à foison.


Oui comme: "va chercher sur wikipedia".

Non sérieux, j'ai déjà parlé avec des féministes, et ça s'est terminé par elles qui m'insultent ou qui m'ignorent. L'une des dernières c'était une discussion publique, je lui ai envoyé un message privé pour continuer de manière plus dense avec effectivement des sources etc, elle m'a juste jamais répondu, pourtant j'ai été extrêmement bienveillant de ne pas exposer sa supercherie en publique.

@acwi c'est censé constituer un rapport?
Fortis Ignis Irae

Légende
le 04/09/2019 16:32
Je suis totalement d'accord avec tatanka
tatanka
Apôtre de la justice

Minotaure
le 04/09/2019 16:40
Citation :
la possessivité que tu évoque ou le rapport de contrôle/soumission, est lié au rôle que ces hommes attribuent à leur femme parce qu'elle est une femme.


C'est complètement réciproque. Les hommes sont réduit à des pourvoyeurs de fonds comme l’atteste l'existence des croqueuses de diamant, et comme le prouve l'écrasante majorité des rapport de divorce en faveur des femmes qui réclament des pensions alimentaire (et c'est normal, mais bizarre que ça ne l'est pas dans l'autre sens). Ce sont des stéréotypes constructifs, même si ils ont tendances à perdre du sens dans nos sociétés modernes. Néanmoins s'ils sont constructifs c'est qu'ils sont encore utiles et efficaces.

Citation :
Pourquoi une campagne contre le féminicide plutôt que contre les meurtres ? ou simplement une campagne contre les violences conjugales...


C'est exactement mon propos, d'où ce sentiment de récupération politique par des branches féministes qui selon mes observations militeraient pour plus d'avantage pour les femmes (et pas simplement les mêmes droits, qu'elles ont déjà théoriquement, l'application c'est un problème d'action, et souvent par les principales intéressées).

tatanka
Apôtre de la justice

Minotaure
le 04/09/2019 16:41
Citation :
Je suis totalement d'accord avec tatanka


Bienvenue dans la lumière mon petit, dorénavant tu n'auras plus froid ni faim.
acwi
Bête, et méchant
le 04/09/2019 16:42
Bah oui !

Tu te plains d'un "sujet tendance" qui serait biaisé.
Et tu accuses les "feministes" (sont-elles toutes d'acord ?) de "pleurnicher", ce qui est une manière hyper-biaisée de poser le sujet.... Je sais pas ce qu'il faut t'expliquer de plus.
Anonyme1
Protection contre les phaseurs, Traversée des *counters*

Légende
le 04/09/2019 16:42
@ tatanka, ml59k + Makexime : Vous avez tous tord.
Les hommes et les femmes ont chacun des avantages statistiques clairs sur des domaines distinctes.
Par exemple : les femmes sont beaucoup plus victimes de féminicides que les hommes. Mais, les hommes reçoivent beaucoup plus de coups de pied dans les couilles que les femmes*
Est-ce que ça un sens de faire une moyenne de ces avantages/désavantages, pour conclure "les homme/femmes sont plus avantagés dans la société !" => non.

* : il y a des exemples non stupides si vous en voulez.
tatanka
Apôtre de la justice

Minotaure
le 04/09/2019 16:52
Citation :
Bah oui !

Tu te plains d'un "sujet tendance" qui serait biaisé.
Et tu accuses les "feministes" (sont-elles toutes d'acord ?) de "pleurnicher", ce qui est une manière hyper-biaisée de poser le sujet.... Je sais pas ce qu'il faut t'expliquer de plus.


Bah non, la nuance c'est la forme Et la finalité, certes y a une forme de plainte en commun, comme chez une pleurnicheuse, mais je base pas mes plaintes sur l'émotion, et je quémande pas des avantages, je fait ce que j'ai à faire pour obtenir ce que j'estime être mon droit ou mon du. Comme les véritables féministes historiques, qui se sont taillés la part du lion parmi les hommes.

Fait gaffe tu risque un encornement par un bestiaux de trois quart de tonne.

vicman
le 04/09/2019 16:56
Citation :
Je suis totalement d'accord avec tatanka


Pas moi.

je comprends son râle bol et je suis le premier à défendre la condition de l'homme auprès des différentes femmes de mon entourage mais même si certaine chose s'améliore (comme le salaire dans certain secteur d'activité) il y a quand même pas mal de chose à améliorer.

Je n'aime pas cette politisation des actions par une sur-présentation de ce genre de mot mais c'est le cas dans les média depuis des décennies et ce sur tout les sujets.

Il ne faut pas oublier que c'est très souvent la minorité extrémiste qu'on entend car ce sont eux qui crie le plus fort mais toute les femmes ne sont pas des feminazi qui veulent castrer les hommes ;)
Fortis Ignis Irae

Légende
le 04/09/2019 17:00
Citation :
Il ne faut pas oublier que c'est très souvent la minorité extrémiste qu'on entend car ce sont eux qui crie le plus fort mais toute les femmes ne sont pas des feminazi qui veulent castrer les hommes


Non elles veulent juste que la société s'en charge.

Tatanka souhaite perdre son temps à expliquer, moi j'explique plus rien, mise à part à celle de mon entourage qui me casse les couilles avec leurs revendications à deux balles sans une once d'intellect
Darkent
Poissoral Go !

le 04/09/2019 17:04
Citation :
...Quel rapport avec un féminicide? Ou alors les féministes élargissent la signification de "condition féminine", être marié à un homme serait une condition féminine?

Loin de moins l'idée de minimiser un meurtre, cependant c'est déjà un meurtre, donc le qualifier de "féminicide" ça rajoute quoi? Un impacte politique? Ou on va ajouter des circonstances aggravantes?


La notion de féminicide recouvre le fait que les femmes font l'objet de certaines catégories de meurtres en plus grand nombre que pour les hommes, et très majoritairement de la part d'hommes. L'inverse est beaucoup plus rare.

Ces catégories de meurtres sont toutes liés aux violences que les femmes subissent de la part des hommes et particulièrement les violences conjugales.

Les violences conjugales sont loin de toucher que les femmes, les hommes ont leur lot de violences conjugales également.
Seulement quand les violences conjugales sont effectués par un homme sur une femme, les violences sont plus grave et entraînent plus souvent la mort dans des circonstances affreuses (battus à mort dans la plupart des cas).


Le sujet est donc complètement lié aux violences hommes-femmes qui est un véritable fléau (viols, violences conjugales, harcèlements) et y'a pas besoin d'être féministe pour en être conscient.
acwi
Bête, et méchant
le 04/09/2019 17:12
Citation :
Et la finalité, certes y a une forme de plainte en commun, comme chez une pleurnicheuse, mais je base pas mes plaintes sur l'émotion, et je quémande pas des avantages, je fait ce que j'ai à faire pour obtenir ce que j'estime être mon droit ou mon du


Pire tentative de justification ever.

Après je suis pas contre le débat, je te fais juste remarquer que tu as une manière de le poser assez paradoxale.

Citation :
Bah non, la nuance c'est la forme


Une forme paradoxale donc.



haut de page - Les forums de MV >> Général >> Discussion : page 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
Vous devez être identifié pour pouvoir poster sur les forums.