La Storyline de Magic, au fil des extensions
écrit par lablaisaille


      Bonjour à toutes et tous,

En plus de 25 ans d’existence, Magic nous a présenté des créatures issues d’énormément d’Univers de Fantasy, et a construit une histoire pour lier le tout de manière assez rigoureuse.
Celle-ci est finalement peu connue, même si tout joueur en voit au moins quelques bribes via les illustrations que comportent les cartes, voire aux textes d’ambiance présents sous les capacités.

L’objectif de cet article est donc de vous présenter l’Histoire avec un H majuscule, de vous donner envie de creuser l’histoire d’un bloc, d’un personnage, d’un plan… Et finalement d’être conscient du scénar lors de vos parties endiablées, pour prendre toujours plus de plaisir à jouer à notre jeu préféré !

Pour ne pas vous écraser avec 25 ans de ‘Storyline’ à n’en plus finir, je me suis inspiré de ce reddit, dans lequel le mec résume chaque extension en une phrase simple et avec humour (en anglais). J’ai donc repris le principe, et l’ai étoffé pour avoir quelque chose de plus consistant, qui je l’espère, ne sera pas trop indigeste…
De ce fait, un fan inconditionnel sera frustré de ne pas voir apparaître le surpuissant Taysir, la passionnante traque entre Liliana et Garruk, ni les trépidantes intrigues du plan Fiora, mais il se trouve qu’un paquet d’histoires ont été racontées en dehors des extensions. Ici, je ne fais que résumer ce qui est en lien avec les extensions, dans leur ordre de sortie.

Quelques ultimes précisions avant de commencer, pour fluidifier l’histoire :

• Nos héros évoluent dans le Multivers, un ensemble de mondes (appelés plans) séparés par de l’Aether, l’équivalent de notre espace, mais qui ne peut être traversé que par des PlanesWalkers.
• Un PlanesWalker (que j’écrirai dorénavant PW - traduire ça par « arpenteur de plans ») est un être exceptionnel capable de traverser l’Aether, à condition d’avoir activé son étincelle, un pouvoir latent qui ne se révèle que si le personnage vit un moment exceptionnel. Dès lors, ses pouvoirs se subliment, ainsi que sa longévité (jusqu’à la Restauration, dont on parlera plus tard).
• Les habitants d’un plan ne sont pas conscients qu’il en existe d’autres.
• Le plus gros plan du multivers (et situé en son “centre“) s’appelle Dominaria. Il est semblable à la Terre (en plus gros), constitué de plusieurs continents, et de forme sphérique. Mais d’autres plans peuvent être plats, rectangulaires, ou même constitués de plusieurs « planètes », à la convenance de leur concepteur. Car oui, avant la Restauration, les plus puissants PW avaient le pouvoir de concevoir des plans !

Bref, tout est dit, il est temps de raconter ! Et on va commencer par isoler 3 extensions sans rapport avec le reste de l’histoire :

Arabian Nights : Un accident magique a généré mille copies du plan de Rabiah. Inspiré des 1001 nuits.
Nicol Bolas, l’Elder Dragon
Legends : Plusieurs créatures légendaires de différentes époques du plan Dominaria. À noter : première apparition de Nicol Bolas, dont vous allez lire pas mal de trucs ci-dessous.
Terres Natales : Sur le plan Ulgothra, un PW a mis en place un verrou qui empêche les autres PW de venir se mêler de ses affaires avec la jolie Serra (PW elle aussi). Mais il meurt, et son sortilège se dissipe peu à peu.

Ça c’est fait. Passons aux choses sérieuses :
Urza, l’artificer qui deviendra PW
Antiquities : Sur Dominaria, Urza et Mishra, deux frères artificiers de génie, découvrent des artefacts créés par un peuple éteint (les thrans), se battent pour en avoir le contrôle, provoquent une guerre totale sur le continent de Terisiare, gagnée par Urza qui déclenche un gigantesque cataclysme (avec ça), dont il est le seul rescapé, activant ainsi son étincelle de PW.
The Dark : Le cataclysme provoqué par Urza plonge peu à peu Dominaria sous d'épais nuages de poussière. Une nouvelle religion, qui estime que le cataclysme était d’origine magique, organise une chasse aux sorciers. Tandis que les mages sont persécutés, les gobelins pullulent.
Fallen Empires : Plus au sud, alors que les nuages s’étendent à l’ensemble du plan, de nombreuses guerres et luttes intestines entraînent la chute de grands empires. Dans ce chaos, des espèces exploitées se rebellent.

Ère Glaciaire : Bien des siècles plus tard, les épais nuages sombres ont provoqué un refroidissement du climat, plongeant Dominaria dans un hiver perpétuel. Dans le chaos résultant de ce changement, un très puissant nécromancien lève une armée de morts-vivants. On apprend que le fameux cataclysme a isolé Dominaria et les 11 plans les plus proches du reste du Multivers (même les PW ne peuvent plus en sortir ou rentrer).
Freyalise, la libératrice
Alliances : La PW Freyalise lance un puissant sortilège qui stoppe l'hiver perpétuel, et redonne leur liberté aux PW. Le climat se remet doucement en place, et la fonte des neiges provoque pas mal d’inondations et d’épidémies. Les peuples s’allient contre le nécromancien et la paix revient sur Dominaria.
Souffle Glaciaire : Le dégel ne plait pas à un groupe de sorciers qui tiraient leur pouvoir du froid. Ils essaient donc de relancer un hiver artificiel, mais échouent. (Extension sortie des années après)

Tefeiri, PW qui manipule le « déphasage »
Mirage : Très longtemps plus tard, sur un autre continent de Dominaria appelé Djamuraa, le PW Tefeiri disparaît avec l'île sur laquelle il vivait. De puissants mages, Kærvek, Mangara et Jolrael, essaient de comprendre ce qui s’est passé. Kaervek en profite pour tenter de prendre le contrôle du continent.
Le Brise légère, vaisseau volant renommé ensuite l’Aquilon
Visions : L'île et le PW sont de retour ! Sans trop s’impliquer, celui-ci aide Jolrael à libérer Mangara, et inflige la débâcle finale à l’armée de Kaervek, venue l’attaquer. Un bateau volant, l'Aquilon, permet à la coalition de prendre un avantage décisif.
Gerrard Capashen, le nouveau capitaine de l’Aquilon
Aquilon : La capitaine de l'Aquilon est enlevée. Son remplaçant, Gerrard, recrute un équipage de compèt’ et part à sa recherche. On apprend que l'Aquilon fait partie d'un ensemble d'artefacts appelé "L'Héritage", et qu’il a la particularité de pouvoir transplaner tel un PW, avec tout son équipage.

Le prédateur, vaisseau volant bien plus gros que l’Aquilon, créé pour le combat
Tempête : Découvrant que la capitaine se trouve sur Rajh, un plan artificiel créé pour envahir Dominaria, l'Aquilon transplane. À peine arrivé, il se fait aborder par un immense navire, qui pille ses trésors. Tout le monde est coincé sur Rajh car le vaisseau a été saboté lors du pillage, et sa lithoforce brisée (il ne peut plus voyager entre les plans).
Forteresse : L’équipage de l’Aquilon organise une contre-offensive et part sauver la capitaine et récupérer l’Héritage. Ils fondent sur la Forteresse de Wöhlrajh et Gerrard découvre que le maître des lieux est son frère… Au terme d’un combat fratricide, Gerrard s’aperçoit qu’il n’a tué qu’un changeforme
Yaugzebul, le Thran devenu Dieu
Exode : ... et en fait on s'en fout du dirigeant de Rajh, car il n'est qu'un pion de Yaugzebul, un thran (peuple ayant régné sur Dominaria il y a des millénaires, aujourd’hui disparu) exilé sur Phyrexia, un plan artificiel dont il est le Dieu vivant. L’Aquilon utilise un antique portail Thran pour s’enfuir avec tout l’Héritage et la capitaine (mais il abandonne certains membres de l’équipage : Ertaï, Mirri et Crovax) !

L'Épopée d'Urza : Retour à la fin du combat fratricide d’Antiquities. Urza veut se venger des machines qui ont corrompu son frère, les Phyrexians. Ce sont d’anciens Thrans, dévorés par la Phtisie, une maladie issue de la création des lithoforces. Leur leader, Yaugzebul, s’est à la base isolé là pour tenter de la soigner sans risque de contagion, mais a finalement décidé d’en tirer parti pour gagner en puissance. La seule porte interplanaire entre Dominaria et Phyrexia avait été scellée à l’aide des lithoforces qu’Urza et Mishra ont récupérées. À peine préparé, Urza débarque sur la première des neuf sphères qui composent le plan de Phyrexia (elles sont creuses et incluses les unes dans les autres) et se fait très vite submerger. Il fuit chez Serra, où les Phyrexians le suivent afin de finir le taff. Il s’enfuit à nouveau pour retourner sur Dominaria et élaborer un plan plus fin (pas dur).
Urza absobe le plan de Serra dans une lithoforce pour alimenter l’Aquilon
L'Héritage d'Urza : Maintenant qu’il sait que les phyrexians peuvent à nouveau envahir le monde (mais pas tout de suite, il leur faut générer un plan artificiel appelé Rajh), Urza réfléchit à une stratégie au long terme capable de les repousser, et finit par mettre au point un ensemble d'artefacts, L'Héritage, qui, fonctionnant ensemble, produiraient une magie suffisante pour combattre les Phyrexians. C'est à cette époque que l'Aquilon et Karn sont construits. Urza va même jusqu’à absorber un plan dans une lithoforce pour créer le « moteur » de l’Aquilon.
La Destinée d'Urza : Urza fonde une académie pour former des disciples (dont Tefeiri), et manipule les lignées génétiques de plusieurs grandes familles de Dominaria afin qu'elles engendrent de grands héros dans l'avenir, capables de combattre les Phyrexians ; mais ces derniers ont découvert les projets d'Urza et les sabotent ; l’un des seuls survivants de ce projet, des siècles plus tard, n'est autre que Gerrard.

Les Masques de Mercadia : Retour au présent. Fuyant Rajh à toute vitesse, l'Aquilon arrive dans un autre plan, Mercadia, où il fait un atterrissage catastrophique. Reste plus qu’à réparer, ce qui ne sera pas évident, puisque les agents de Yaugzebul dirigent secrètement ce plan. Ils découvrent un artefact qui pourra remplacer la lithoforce brisée, permettant à nouveau à l’Aquilon de transplaner, ainsi que de nouvelles pièces qui complèteront l’Héritage. Gerrard réaffronte son frère, qui est bien devenu un changeforme, et le coupe en deux.
La fluipierre, de la pierre liquide générée à partir de la forteresse de Wöhlrajh
Némésis : Sur Rajh, Ertai et Crovax, deux membres de l’Aquilon laissés sur place, sont corrompus et prennent le pouvoir. Ce qui n’empêche pas les habitants du plan de se préparer à envahir Dominaria, comme prévu. Depuis des millénaires, ils font grossir le plan de Rajh à l’aide de la fluipierre pour qu’il dépasse les limites possibles et soit obligé de fusionner avec le plan le plus proche : Dominaria !
Prophétie : Sur Dominaria, les préparatifs millénaires d’Urza pour repousser l’invasion touchent au but.

Invasion : L’Aquilon revient sur Dominaria à temps pour voir les phyrexians ouvrir de nombreux portails. Avec l’aide d’Urza himself, ils organisent la défense : Les peuples de Dominaria cessent leurs querelles intestines pour tenter de survivre.. Puis Urza rassemble un groupe de 9 PW pour contre-attaquer au cœur même de Phyrexia, surboostés par de méga-armures.
Planeshift : Les Phyrexians peuvent enfin lancer leur manœuvre magique colossale : la fusion entre Dominaria et Rajh. C'est le "planeshift". Pendant ce temps, Urza et ses potes sèment le chaos sur Phyrexia. Ils détruisent une par une les sphères du plan, pour arriver à la septième (il y en a 9 en tout).
L’ensemble des artefacts de l’héritage réunis (dont la tête d’Urza !)
Le combat entre Gerrard et Urza
Apocalypse : Yaugzebul réussit à corrompre l’équipe d’Urza, et le force à affronter Gerrard (Urza perd). Il débarque ensuite sur Dominaria sous forme de nuage de mort. Gerrard réunit l’Héritage, et avec l’aide de la tête coupée d’Urza, enclenche le mécanisme qui bute Yaugzebul. Karn, le golem créé par Urza, membre de l’Aquilon et de l’Héritage, est le seul à survivre à ce nouveau cataclysme, en éveillant son étincelle de PW.

Le Mirari, objet de toutes les convoitises
Karn, le golem devenu PW
Odyssée : Karn quitte Dominaria mais laisse une sonde (Le Mirari), pour garder le contact. Le problème, c’est que cet objet magique très puissant (et un poil défectueux) attire les convoitises. Kamahl affronte d’autres champions pour en prendre le contrôle.
Kamahl, le gladiateur barbare
Tourment : Le Mirari passe de main en main, n’attirant que le malheur chez ceux qui le contrôlent, dont Chaines, ami de Kamahl.
Kamahl, le repenti
Jugement : Kamahl s'empare enfin du Mirari, qu'il attache au pommeau de son épée. Rendu orgueilleux et irascible par l'influence de l'artefact, il finit par blesser à mort sa propre sœur, Jeska. Il s'exile alors dans la forêt de la Krosia pour expier ses crimes et devenir druide.

Phage et Akroma, les deux monstres invincibles
Carnage : Des nécromanciens ont transformé Jeska en un monstre invincible, Phage. Pour se venger d’elle, un mage crée Akroma. Kamahl découvre que sa « sœur » vit encore, et décide d’aller la protéger d’Akroma.
Légions : Akroma et Phage se livrent une guerre sans merci, levant chacune sa propre armée.
Karona, le monstre encore plus invincible
Fléau : Kamahl tente en vain de séparer Phage et Akroma, et finit par les empaler sur l'épée-Mirari : mais, horreur, les deux créatures fusionnent en une entité plus monstrueuse encore, Karona, qui aspire en elle toute la magie de Dominaria. Kamahl finit par la vaincre, sauvant au passage sa sœur, qui devient PW. Karn débarque et récupère son artefact.

Le Mirari devenu être vivant, Memnarch
Mirrodin : Karn transforme le Mirari en créature pour gérer un plan artificiel qu’il a créé (Argentum, renommé ensuite Mirrodin). Memnarch, la créature créée par Karn, ramène la vie sur son plan (il vole des gens sur d’autres plans). 4 soleils (bleu, rouge, noir et blanc) gravitent autour du plan, et on murmure qu’un 5ème serait en son centre.
Sombracier : Memnarch devient peu à peu fou. Une résistance se met en place, menée par Glissa. Celle-ci trouve un moyen d’accéder au centre de Mirrodin, et y découvre un soleil intérieur de pur mana vert. Elle rassemble des artefacts ultimes pour affronter Memnarch.
Glissa, la nouvelle gardienne de Mirrodin et du Mirari
La Cinquième Aube : Glissa possède en elle une étincelle de PW. Memnarch, qui rêve de la lui voler, retourne les artefacts contre elle. Glissa s’en sort en faisant émerger le 5ème soleil, et en abandonnant la possibilité de devenir PW. Karn débarque, et fait d’elle la nouvelle gardienne du plan et du Mirari, revenu à sa forme d’origine.

Les Myojins, des kamis divins
Guerriers de Kamigawa : Le plan de Kamigawa est composé de deux mondes : le monde des mortels et celui des esprits (Kamis). Un mortel vole quelque chose de très précieux au plus puissant des Kamis, gardien du voile qui sépare les deux mondes, ce qui déclenche la guerre.
Ce-qui-fut-pris, l’artefact qui met le dawa
Traîtres de Kamigawa : La fille du voleur et Umezawa (qui possède le fameux Jitte) tentent de retrouver ce-qui-fut-pris pour mettre fin à la guerre. Plus les Kamis traversent le voile, et plus celui-ci risque de se rompre définitivement.
Le Myojin des Confins de la nuit, le kami qui exile Umezawa sur Dominaria
Libérateurs de Kamigawa : Ce-qui-fut-pris est en fait l’enfant du Kami suprême, enfermé dans une pierre par le voleur. Umezawa le libère, et l’esprit fusionne avec la fille du voleur pour devenir un être à la fois mortel et esprit, qui va vaincre son « père » et rétablir la paix.
Umezawa est banni du plan et envoyé sur Dominaria. Un de ses descendants combattra Nicol Bolas et réussira à l’enfermer dans un plan de méditation pour une durée indéterminée.

Ravnica, le plan-mégalopole
Ravnica, Cité des Guildes : Le plan de Ravnica est entièrement recouvert par une seule mégalopole gigantesque qui lui donne son nom. Il y a des millénaires, les conflits entre factions s'achevèrent par la création du Pacte des guildes, accord magique qui distribuait à chacun un rôle précis dans la vie de la cité et préservait l'équilibre des pouvoirs entre les Paruns, les chefs de guildes. Kos, un enquêteur de Boros, découvre un complot qui risque de tout faire voler en éclat.
Le Pacte des Guildes : La suite de l’enquête, qui mêle un peu toutes les guildes. Kos finit par mourir, après avoir sauvé le monde deux fois.
Kos, sauveur du monde
Discorde : On ramène Kos d’entre les morts (sous forme d’esprit), pour qu’il sauve le monde une troisième fois ! Mais ça n’empêche pas le Pacte d’être brisé.

Spirale Temporelle : Retour sur Dominaria. Deux cents ans après la fusion avec Rahj, nous retrouvons ce plan dans un état lamentable : les multiples catastrophes magiques qui se sont enchaînées à la surface du monde ont altéré la texture même de la réalité. Le plan se vide de son mana, et des failles spatio-temporelles apparaissent un peu partout, faisant surgir dans le présent des fragments du passé, mais aussi des morceaux de réalités alternatives uchroniques et des aperçus d'avenirs possibles. Les PW témoins du désastre pensent que si Dominaria saute, tous les plans suivront…
Chaos planaire : Karn et Téfeiri arrivent à convaincre les autres PW que pour sauver l’ensemble du Multivers, chacun doit sacrifier son étincelle pour fermer une faille. Comme il y a plus de PW que de failles, les combats, traitrises et autres manipulations sont de la partie. Nicol Bolas en profite pour fuir de son plan-prison, et part faire un tour sur le plan Amonkhet (on ne le saura que beaucoup plus tard), histoire de profiter une dernière fois de ses super-pouvoirs.
Vision de l'Avenir : Les failles sont fermées, mais la contrepartie pique un peu : c’est la "Restauration". Tous les PW perdent une partie de leurs pouvoirs. Désormais, ils ne sont plus aussi puissants qu'avant, même s'ils sont toujours bien supérieurs au reste des mages. Par exemple, ils vieillissent au même rythme qu’avant l’éveil de leur étincelle.

Lorwyn : Lorwin est un plan peuplé de créatures de comptes et fables. Il n’y fait jamais nuit, mais on attend (sans trop savoir ce que c’est) La Grande Aurore. Les elfes ont le contrôle. Arrogants et oppressants, ils sont obsédés par la beauté, au point de bannir l’un des leurs défiguré.
Lèveciel : La Grande Aurore approche, et des créatures sombres apparaissent.
Première apparition des PW en tant que cartes sur Lorwin, mais ils n’apparaissent pas dans la Storyline

Oona, la reine des færies
Sombrelande : La nuit est tombée (et le jour ne se lève plus), les contes de fées révèlent leur côté obscur. Tout le monde a oublié qu’il faisait jour avant, à part les faeries. Leur reine contrôle la Grande Aurore. Elle essaie de la rallonger le plus possible, pour avoir un plus fort contrôle sur le plan, ce qui a des effets pervers, comme la perte de mémoire des habitants, et leur changement absolu de personnalité.
Coucheciel : Les faeries sont vaincues, et le cycle des jours/nuits reprend son cours « normal », sans perte de mémoire pour les habitants, même si la Grande Aurore continue de changer leur personnalité.

Nicol Bolas, amoindri par la Restauration (ça ne se voit pas tant que ça)
Les éclats d’Alara : Le plan d'Alara a été victime d'un cataclysme magique, la Déchirure, qui l'a divisé en cinq "éclats", des plans fragmentaires qui dérivent dans l'aether à proximité les uns des autres. Chacun de ces éclats ne connaît plus que trois couleurs de mana. Dans 4 de ces éclats vivent les PW Elspeth, Tezzeret, Sarkhan et Ajani (dont l’étincelle s’active pendant l’histoire). Les éclats se rapprochent les uns des autres, et Nicol Bolas fomente un plan pour qu’une guerre éclate lors de leur collision.
Le Maelstrom, la tempête de mana alimentée par la guerre
Conflux : Les 5 éclats s’unissent, et la guerre alimente une tempête de mana invisible que compte absorber Bolas. Ajani découvre que c’est la faute de Bolas si son frère est mort et que son étincelle s’est activée.
Elspeth et Ajani, les sauveurs d’Alara
Renaissance d’Alara : Les nations d’Alara s’unissent, ainsi que les PW menés par Ajani, qui réussit à faire fuir Bolas en copiant son âme pour le combattre à armes égales.

Première apparition de Jace et Chandra dans la Storyline, personnages centraux de tout ce qui va suivre
Zendikar : Zendikar est un plan blindé de mana, où la faune et la flore sont très hostiles. De nombreux hédrons sont disséminés un peu partout, personne ne sait trop à quoi ils servent, si ce n’est que c’est balaise. Chandra se balade sur le plan, armée de son nouveau sort de feu incolore. Jace l’a suivie pour le lui reprendre. Ils rencontrent Sarkhan (manipulé par Nicol Bolas) qui les mène à l’Œil d'Ugin, où ils s’affrontent. Quand Chandra utilise son sort, ça ouvre une porte secrète libérant des hordes d‘Eldrazis sur Zendikar.
Les Eldrazis, de belles cochonneries interplanaires !
Première apparition de Nissa, qu’on va voir et revoir
Worldwake : Le plan de Zendikar réagit à cette agression en devenant encore plus hostile. Sorin, l’un des 3 PW ayant scellé ces bêtes, débarque pour refermer le sceau ouvert par Chandra, mais Nissa, une PW originaire de Zendikar, l’en empêche et ouvre même totalement la porte, libérant les 3 titans Eldrazis Ulamog, Kozilek et Emrakul, dans l’espoir qu’ils quittent son plan.
Première apparition de Gidéon, qui participe au combat contre les Eldrazis
Sorin, l’un des 3 très vieux PW ayant enfermé les Eldrazis
L'Ascension des Eldrazi : Loupé ! Les titans Eldrazis restent et engendrent des légions de mini-eux, dévastant le monde. Ces entités dévoreuses de plan ont été bloquées là des millénaires plus tôt par Sorin et ses deux copains (on apprendra plus tard qu’il s’agit de Nahiri et Ugin, un dragon-esprit aussi vieux que Nicol Bolas, ayant inventé l’Ectofeu utilisé par Chandra).

Gardien de Mirrodin, un métier à risque…
Les Cicatrices de Mirrodin : Karn a été corrompu par le pétrole phyrexian. Il s’est réfugié sur son plan pour être sûr que personne ne le suive, afin de combattre l’infection au centre du plan (il perd). Glissa, qui s’est elle aussi isolée pour échapper au jugement des Mirrans (habitants de Mirrodin - ils considèrent qu’elle est à l’origine des maux du premier bloc Mirrodin), se fait corrompre à son tour… Tout comme le reste du plan, qui bascule petit à petit.
L’espoir nait de l’immunité à la corruption phyrexiane
Mirrodin Assiégé : Dans un éclair de lucidité, Karn envoie Koth chercher de l’aide sur Dominaria. Il y rencontre Elspeth (qui est originaire d’un plan dominé par les phyrexians) et Venser, qui acceptent de l’accompagner sur son plan. Là-bas, ils rencontrent Tezzeret, devenu l’homme à tout faire de Bolas (pas très content de son job), et leader d’un groupe de phyrexians. Celui-ci leur confie une humaine immunisée à Phyrexia, et nos héros découvrent ensuite qu’elle peut soigner la contagion phyrexiane.
Koth, dernier défenseur non-corrompu sur Mirrodin
La nouvelle Phyrexia : Les 3 PW emmènent la soigneuse voir Karn, mais comme son cœur est atteint, son pouvoir ne suffit pas (on dirait la reine des neiges), et Venser sacrifie sa vie en donnant son étincelle à Karn. Karn, guéri, leur demande de continuer à lutter contre les phyrexians, mais ils se font vite rétamer au point que Koth piège Elspeth pour l’obliger à fuir Mirrodin en transplanant, très sérieusement blessée (vers Theros, on l’apprendra plus tard).

Le Helgruft et Avacyn, les deux bébés de Sorin
Innistrad : Plan d’origine de Sorin, dont il s’est fait le protecteur. Il y a créé deux choses : Avacyn, un ange quasi invincible, et le Helgruft, un bloc de métal dans lequel elle peut enfermer ses ennemis pour l’éternité. Pas de bol, en affrontant Griselbrand, celui-ci piège Avacyn avec lui au moment où elle l’enferme.
Obscure ascension : En l’absence d’Avacyn, les loups-garous, vampires et démons s’en prennent aux humains. Garruk retrouve Liliana, qui l’a maudit grâce au voile de Chaîne auparavant. Mais elle le démonte vite fait, car elle est là pour Griselbrand, l’un des quatre démons à qui elle a donné son âme il y a des dizaines d’années (contre l’immortalité et la puissance).
Première apparition de Liliana dans la Storyline.
Avacyn Ressuscitée : Liliana force la gardienne du Helgruft, à le détruire. Avacyn sort et lance un sort pour « soigner » les loups-garous, qui soigne aussi Garruk, un peu. Lialiana retrouve Griselbrand, et le bute (plus que deux !). Nahiri, qui était elle aussi coincée dedans, sort après un millénaire de captivité (on ne le sait que plus tard).

Retour sur Ravnica : Depuis la rupture du Pacte des guildes, celles-ci sont en conflit ouvert, et cherchent donc une solution. Jace, qui kiffe les situations désespérées, s’intéresse au problème.
Le labyrinthe implicite, créé par Azor 1 au cas où le pacte serait brisé
Gatecrash : Il existe un labyrinthe, blindé d’énigmes, qui pourrait permettre d’élire un Pacte des guildes vivant, qui serait responsable de l’équilibre entre les guildes. Chaque guilde choisit un champion qui la représentera dans ce défi pour la puissance. Jace et Ral Zarek (celui qui a découvert le laby, mais n’a pas été sélectionné par sa guilde) participent aussi.
Le labyrinthe du Dragon : Jace gagne. Mais en fait Pacte des guildes, c’est un job assez pourri. A la moindre menace sur un autre plan, il en profite pour fuir ses responsabilités en sauvant des mondes dont Ravnica ignore l’existence.

Les Dieux de Théros, qui se disputent comme des enfants, menaçant le monde des mortels
Theros : Elspeth s’est réfugiée sur le plan Theros en fuyant Mirrodin. Ici les Dieux vivaient parmi les hommes, jusqu’à ce qu’un violent combat entre Héliode et Purphoros pousse les Dieux à s’isoler. Quand elle arrive, Héliode lui fait remarquer que l’épée qu’elle utilise depuis son enfance lui appartient, et qu’il veut la reprendre. En parallèle, Le satyre-PW Xenagos essaie de devenir lui-même un Dieu (le dieu de la débauche, yeah !).
Créations Divines : Xenagos réussit. Theros se fait attaquer par des hordes de trucs bizarres, mi-créatures, mi-enchantements. Héliode propose à Elspeth de la pardonner pour le vol de l’épée si elle s’occupe du satyre. Elle devient championne du soleil ! Ajani débarque, et aide Elspeth. Pendant ce temps, Kiora, PW originaire de Zendikar, cherche ici un moyen de gagner en puissance pour retourner affronter les Eldrazis.
Elspeth frappe Xenagos sur un point non-divin avec l’arme offerte par Héliode
Incursion dans Nyx : Elspeth bute Xenagos. Voyant qu’un PW a réussi à buter un Dieu, Heliode tue Elspeth en traitre, alors qu’elle récupère du combat contre Xénagos. Kiora pique le Bident de Thassa et retourne sur Zendikar.

Retour aux sources pour Sarkhan, après avoir été manipulé par Bolas pour libérer les Eldrazis
Les Khans de Tarkir : Sarkhan, à moitié fou depuis Zendikar, retourne sur son plan d’origine anciennement blindé de dragons, subitement éteints, tels nos dinosaures. Une voix dans sa tête lui indique où trouver le cadavre d’Ugin, et comment retourner dans le passé pour le sauver. Bon il se fait un peu aider par Narset, et courser par Zurgo (qui tue Narset, snif).
Ugin, la « Némésis » de Nicol Bolas
Destin reforgé : Sarkhan retourne dans le passé, assiste à l’affrontement entre Ugin et Nicol Bolas, puis à la défaite d’Ugin. Sauf qu’il le sauve au dernier moment, l’enfermant dans un réseau d’hédrons pour le soigner pendant des centaines d’années (c’était un gros bobo). Puis il revient dans le présent rencontre Ugin, sorti de sa prison salvatrice par Sorin.
Les Dragons de Tarkir : En sauvant Ugin, Sarkhan a aussi sauvé les dragons, qui sont les maîtres du plan. Il retrouve Narset, pas morte dans ce présent alternatif, et même PW ! Sorin annonce à Ugin que les Eldrazis sont sortis. Ugin répond que Sorin doit aller chercher Nahiri, pour qu’ensemble ils reforment la prison créée des millénaires plus tôt (Sorin fait la tronche).

… jusqu’à ce qu’Ob Nixilis sabote leurs plans…
Nos héros piègent Ulamog, et ça semble bien marcher…
La Bataille de Zendikar : Jace, Nissa, et Gidéon se retrouvent sur Zendikar pour tatanner du Drazi. Bizarrement, ils ne trouvent qu’Ulamog, mais il est tellement balaise qu’ils s’en contentent. Sur les conseils d’Ugin, ils lancent un plan pour le renfermer. Tout se passe bien, jusqu’à ce qu’Ob Nixilis, un démon PW ayant perdu son étincelle, détourne les hédrons mis en place pour bloquer Ulamog et absorbe cette énergie, redevenant PW. Il en profite pour appeler Kozilek, qui pionçait au centre du plan. Kiora, armée de son bident volé sur Theros se prend une grosse mandale, et les autres PW se font défoncer un par un par Mr Nixilis.
Nissa alimente le feu de Chandra avec le mana de Zendikar pour cramer définitivement les titans Eldrazis
Le Serment des Sentinelles : Chandra débarque et sauve les PW. Ensemble, ils remettent le démon à sa place, puis décident de prêter le serment de bosser ensemble pour éliminer les menaces du Multivers (ils deviennent « les sentinelles »). Ils s’attaquent ensuite au vrai dossier : Nissa utilise le mana de tout le plan pour fournir l’énergie à Chandra qui calcine les titans. Ugin engueule nos héros, car ils ont foutu en l’air l’équilibre (il avait bien insisté sur le fait de les enfermer plutôt que chercher à les tuer), et prédit que le retour de bâton sera terrible.

Nahiri, un peu vénère d’avoir été enfermée 1000 ans par un prétendu ami
Ténèbres sur Innistrad : Nahiri a été enfermée il y a longtemps dans le Helgruft par Sorin, alors qu’elle le harcelait pour savoir pourquoi il ne l’avait pas aidée à renfermer les Eldrazis lors de leur dernière tentative de sortie. Libérée il y a peu, et voyant que les titans sont libres, elle a mis en place un plan de vengeance qui consistait à attirer Emrakul sur Innistrad. Ça a marché. Elle a aussi corrompu Avacyn, si bien que Sorin doit la tuer
Emrakul manipule Tamiyo pour que celle-ci l’enferme dans la Lune d’Innistrad
La Lune Hermétique : Les sentinelles (Jace, Nissa, Gidéon, Chandra + Liliana qui prête à son tour serment) tentent d’arrêter Emrakul en vain. Celle-ci finit par s’auto piéger (volontairement) dans une lune d’Innistrad en détournant un parchemin de Tamiyo. Nahiri bat Sorin en combat, le laissant bloqué dans une roche anti-PW (il ne peut plus transplaner).

Sur Kaladesh, le mana est présent sous forme d’Aether, palpable et récoltable. On s’en sert comme énergie pour faire tourner des machines
Kaladesh : Dovin Baàn fait appel aux sentinelles pour assurer la sécurité sur le plan d’origine de Chandra. La magie y est proscrite, et le mana est canalisé pour donner de l’énergie à des machines. Tezzeret, toujours sous les ordres de Bolas, organise un concours d’inventeurs, lors duquel est présentée une machine qui permet de téléporter une entité non-vivante d’un plan à l’autre. Chandra découvre que sa maman est la meneuse des rebelles que Dovin leur a demandé de combattre.
Tezzeret, qui bosse pour Bolas depuis Alara, et ne récolte que des bosses
La Révolte Éthérique : Les sentinelles s’allient aux rebelles (et à Ajani, qui prête serment aussi) pour empêcher Tezzeret de détourner la machine pour ses plans forcément machiavéliques. Vaincu, celui-ci leur annonce que Bolas est sur le plan Amonkhet. Ajani propose de préparer une team avec des copains à lui et un plan solide, mais les autres sentinelles font leur crise d’ado et partent dès qu’il a le dos tourné.

Les Dieux d’Amonkhet se mêlent à la vie de la population du plan
Amonkhet : Amonkhet est un plan désertique, sur lequel tout mort devient immédiatement un zombie, sauf si on l’embaume (là, il devient une momie gentille, à tes ordres). Une oasis préservée par un mur magique héberge un peuple qui s’entraîne pour des épreuves dont l’objectif est de contenter Nicol Bolas, surnommé le Dieu Pharaon (Il est perçu comme un super-Dieu bienveillant), qui doit revenir bientôt et apporter avec lui toutes sortes de choses cool. Cinq Dieux se mêlent à la population et l’aident du mieux qu’ils peuvent (conseils, protection, inspiration, juges desdites épreuves…). Gideon adhère à mort, les Dieux lui rappelant Theros, son plan d’origine, en mieux (sur Théros, les Dieux ne s’intéressent pas aux mortels).
Nicol Bolas face aux sentinelles
L’Âge de la Destruction : L’arrivée du Dieu-Pharaon est imminente, car les prédictions annoncent son retour quand le soleil passe entre les cornes d’un monument à son effigie. Liliana retrouve et tue un des démons qui l’ont contractée (il n’en reste plus qu’un). Nicol Bolas débarque, et, à la stupéfaction des habitants du plan, tue/asservit tout le monde, et fait fuir les sentinelles (après les avoir bien ridiculisées). On n’affronte pas le plus gros vilain de Magic en venant les mains dans les poches…

Le voyage de Vraska et Jace est semé d’embuches
Ixalan : Suite à sa défaite, Jace a transplané sur un plan dont on ne peut partir. Il y retrouve Vraska, PW assassin qui le connait de Ravnica, et qui a été envoyée là par Bolas pour retrouver le “soleil immortel“. Ils naviguent ensemble vers la cité perdue d’Orazca, en concurrence avec d’autres équipes.



Voilà voilà, vous savez tout ! Enfin presque. Si comme je l’espère, ce récit vous a ouvert l’appétit, vous êtes bienvenus sur le forum Storyline pour discuter de tout ça, creuser un peu plus loin, voire lire la multitude de liens mis à votre disposition et même apporter votre pierre à l’édifice !
Merci pour votre attention, et bravo pour votre ténacité ^^ !